Le dernier week-end de Février avait lieu le Carnaval d’Aalst (une ville dont je vous avais déjà parlé ici).
Depuis qu’on est ici, on en entend beaucoup parler, entre les voisins et les commerçants du coin qui nous conseillaient (très très vivement) d’y aller, les nombreux articles dans la presse sur l’avancée des préparatifs, ou des interviews d’intervenants (alors on ne comprenait pas tout puisque les journaux sont en NL…), c’était vraiment ZE PLACE TO BE.

Et nous y sommes allés !

Le Carnaval d’Aalst (Alost en français) est très réputé en Belgique flamande, il a d’ailleurs été ajouté au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2010. Une très belle reconnaissance pour ces trois jours de fiesta qui ont lieu à Aalst depuis 600 ans !

Ce Carnaval se déroule sur trois jours : les 26, 27 et 28 février avec un programme très chargé. Pour sûr, pas le temps de s’ennuyer !

Chaque jour il y a un cortège de plus de 80 chars qui fait un parcours de 7 kilomètres dans la ville avec de grandes figures et légendes représentées comme les géants, les danseurs, Bayard, le Cheval de Charlemagne (la légende est expliquée sur Wikipédia), des politiques.

Nous étions placés au point de départ du défilé lors du premier jour (d’ailleurs je reste persuadée qu’il y avait bien plus de chars que le nombre indiqué…), c’était très amusant de les voir préparer les passages des chars, « chauffer » le public. Mais ce qui m’a le plus impressionnée, c’est le travail gigantesque qui est réalisé pour ces défilés. Les chars sont incroyables, les décors également, et les costumes : splendides ! Un sacré boulot !

Les grands moments de ce Carnaval sont :

– la grande parade de 7 kilomètres dans la ville, quelques lancers de bonbons, de la musiques, des frites, des gaufres, beaucoup de monde et surtout de l’ambiance;
– la proclamation symbolique du « Prince du Carnaval » qui devient le bourgmestre en recevant la clef de la ville, dans l’optique de se moquer des politiques. (Je simplifie…).
D’ailleurs en parlant de cela, beaucoup (vraiment beaucoup) de chars avaient pour sujet la politique, je n’ai jamais vu autant de costumes de Donald Trump, même Hollande et Sarkozy étaient représentés ! Et d’autres politiques belges que je ne connais pas (encore);
– le lancer de bonbons en forme d’oignons (en rapport avec le passé de la ville et sa culture d’oignons),
– la danse des balais, une danse censée chasser les « fantômes de l’hiver »;
– le Cortège de la « Voil Jeannette », il s’agit d’un cortège de travestis, des hommes déguisés en femmes avec corsages, landaus et parapluies;
– le Carnaval s’est terminé par le brûlage de l’effigie du Carnaval, et la soirée a commencé.

Ce Carnaval me rappelle beaucoup ceux que j’ai pu vivre en Allemagne quand j’étais petite, lorsque je vivais à la frontière allemande en Moselle. J’ai adoré retrouver cette ambiance de fête, malgré le temps maussade que nous avions.

C’était également l’occasion de rencontrer Pauline Nissen, une wallonne qui a rédigé un manuel pour apprendre le néerlandais, mais je vous en reparlerai bientôt, dans un article dédié.

Allez, je vous montre encore quelques photos du Carnaval d’Aalst ?

Et vous, qu’avez-vous fait pour le Carnaval ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. Petitgris

    Ils sont forts ces flamands ! :D Tes photos montrent bien la somme de travail qu’il y a derrière ce défilé ! je suis allée au carnaval de Narbonne , rien à voir ! C’était très bon enfant et plus qu’artisanal. Mais les tonnes de confettis mettaient l’ambiance qui fut toujours conviviale :) Bisous

    Répondre
  2. Alex

    Ah super, je connaissais le Carnaval d’Aals de nom mais ça à l’air vraiment cool!
    Les chars sont beaucoup moins osés que chez moi (vive les allemands), c’est vraiment mignon :D

    Répondre
  3. Marine

    Eh bah ! Ils ne font pas les choses à moitié ces flamands ! Je n’ose pas imaginer tout le travail que cela doit comporter trois jours de carnaval !
    Merci pour cet aperçu en tout cas ! C’est toujours intéressant de voir comment l’on fête le carnaval selon les régions. J’habite près de la frontière allemande, alors chez nous aussi le carnaval compte beaucoup :)

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (ne sera pas publié)