Si vous suivez mon blog, vous savez que j’aime beaucoup l’univers fantastique et médiéval, mais aujourd’hui je vais vous parler de la source de cet attrait, grâce à mes lectures d’enfance : les contes merveilleux.

Voici deux beaux livres que j’ai reçus durant mon enfance :

– La gardeuse d’oies et autres contes merveilleux – Jacques Branchu
– Contes d’Andersen – Editions Grafylia 1992

Contes1

J’ai reçu le premier de ma voisine lorsque j’avais sept ans, je le sais car ma mère écrit toujours les dates dans les livres lorsque j’en recevais un en cadeau, une habitude que je reproduis aujourd’hui lorsque je reçois un livre ou lorsque j’en achète un. J’ai reçu le second vers la même période. Ces beaux livres ont bercé mon enfance d’histoires merveilleuses, et d’illustrations qui m’ont longtemps faite rêvé.

Contes2

Le premier ouvrage est « La gardeuse d’oies et autres contes merveilleux«  – Jacques Branchu.
Il contient de splendides illustrations de Benvenuti, Ferri, Gianni, Lima, Maraja, Max, Pinardi, Rizzato, Santin, Una, et fait partie de la collection « Contes des Mille et Une Images » de l’édition Le Livre de Paris Hachette datant de 1982.

Contes3

Ce livre recueille plusieurs contes pour enfants, allant des contes de Grimm, aux contes des Milles et Une Nuits en passant par des contes du monde entier. Beaucoup d’entre eux sont peu connus du grand public, et c’est un réel plaisir de les redécouvrir à chaque lecture.

Les titres :

La fée plumette – conte de Grimm
Les trois nains de la forêt – conte de Grimm
La gardeuse d’oies – conte de Grimm
Le chat et le bélier – conte russe
Le jeune homme qui voulait devenir une ombre – conte norvégien
Navarana et le géant – conte esquimau
Petit-Jacques et le haricot – conte anglais
Fables de La Fontaine
La mage de Tolède – conte espagnol
Vardiello – conte de Basile
Abou Kir et Abou Sir – conte des Mille et Une Nuits
L’oiseau qui parle – conte des Mille et Une Nuits
La théière ballerine – conte japonais
La fleur du bonheur – conte coréen

Contes4

La gardeuse d’oies

Contes5

Les trois nains de la forêt

Contes6

La Fée Plumette

Le second ouvrage est appelé « Contes d’Andersen«  des Editions Grafylia datant de 1992. C’est un recueil des contes écrits par Andersen comme son nom l’indique. Et de même, beaucoup d’entre eux -probablement les plus beaux- sont méconnus.

Contes7

Les titres :

Le sifflet miraculeux
La princesse et le petit pois
Le p’tit crapaud
L’home qui n’avait pas de chemise
Les cygnes sauvages
Le lin
Le jeune sapin
L’ombre
Le coffre volant
Les jouets amoureux
La petite poucette
Le bonhomme de neige

Contes8

Les cygnes sauvages

Contes9

Les cygnes sauvages

Contes10

Le sifflet miraculeux

Contes11

Les cygnes sauvages

Pour la petite histoire de ce genre littéraire : pendant longtemps les contes merveilleux se transmettaient par bouche-à-oreille uniquement. Puis les premiers contes écrits ont fait une apparition remarquée au 17ème siècle comme véritable genre littéraire, avec cette volonté de réenchanter dans une société en proie à la pensée rationnelle des Lumières. Dans les contes merveilleux il s’agit toujours de suivre un personnage qui subit une série d’épreuves difficiles et éprouvantes; celles-ci le font grandir et évoluer afin de parvenir à une nouvelle vie plus heureuse. La suite des péripéties que le personnage doit affronter se situe dans un monde où les codes sont très différents du nôtre, un monde avec ses propres lois parfois complexes souvent mystérieuses voire mêmes magiques et incroyables, auxquelles le lecteur accepte volontiers de croire.

Plus que de simples histoires pour enfants, ces contes sont de vraies quêtes initiatiques et Bruno Bettelheim le définit très bien : « Tout conte de fées est un miroir magique qui reflète certains aspects de notre univers intérieur et des démarches qu’exige notre passage de l’immaturité à la maturité. Pour ceux qui se plongent dans ce que le conte de fées a à communiquer, il devient un lac paisible qui semble d’abord refléter notre image ; mais derrière cette image, nous découvrons bientôt le tumulte intérieur de notre esprit, sa profondeur et la manière de nous mettre en paix avec lui et le monde extérieur, ce qui nous récompense de nos efforts. » (dans Psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim paru en 1976).

Bref, j’aime ce genre littéraire, et ces deux beaux livres -aidés de ces splendides illustrations- m’ont vraiment faite voyager dans un univers merveilleux durant toute mon enfance. Tour à tour, ils ont attisé ma curiosité, m’ont aidée à améliorer mon imaginaire, et aujourd’hui encore je me rappelle de ces heures passées à feuilleter ces pages. Je ne parviendrais pas à m’en séparer, ils me sont trop précieux… Si vous aimez ce genre littéraire, je vous invite à découvrir ces contes magnifiques dont certains sont peu connus. Une bonne dose de merveilleux ne peut pas faire de mal je pense :].

Et vous, aimez-vous ce genre littéraire ?
Quels contes vous ont particulièrement touché(e) ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. Petitgris

    J’en ai dévoré des conte de fée pour fuir ma triste enfance ! Ils m’ont aidé à croire qu’un jour le meilleur peut arriver ! Dans ta liste j’en ai repéré que je ne connais pas …et si je m’y remettais ? :D Ne serait-ce que pour la qualité des illustrations ! Merci pour ce billet enchanté ! :) Bon week end bises

    Répondre
  2. Mary Faou

    Il est super ton billet ! Il fait remonter plein de souvenirs. Me concernant, j’ai eu pas mal de livres de contes lorsque j’étais gamine, je serais bien incapable de donner les noms, ils sont encore chez mes parents par manque de place ici, mais dès que je peux, je récupère tout ! J’ai passé des heures à les lire et relire. Un m’a particulièrement plu, c’était un recueil de contes du Monde entier, je l’avais adoré et lu des dizaines et dizaines de fois !
    (j’me souviens aussi que j’aimais beaucoup les Contes du Chat Perché :-D)

    Répondre
  3. Une Porte Sur Deux Continents

    Oui, j’aime aussi beaucoup les contes qui ont également marqués mon enfance. Je n’ai pas de préférence pour l’un en particulier et j’adore quand ils sont joliment illustrés comme les tiens.

    Répondre
  4. Claire7799

    J’aime aussi énormément ce type de livres, ils me rappellent mon enfance, j’aime les illustrations, ce sont des livres magnifiques!

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (ne sera pas publié)