C’est au Parc Oriental de Maulévrier dans le Maine et Loire que je vous emmène. Ce parc est à environ une demie heure de chez moi, où ma famille vit depuis 16 ans maintenant et où je n’étais encore jamais allée. Mais le beau temps aidant, et l’envie de me balader dans la nature aidant, j’ai sauté le pas !

Et je ne regrette vraiment pas, vous allez très vite comprendre pourquoi…

2

On entre, on prend nos billets : 7€ l’entrée pour les adultes. On a directement pris une carte spéciale à 20€ qui nous permet de revenir s’y balader quand on le souhaite.

1

On commence la balade, et on en prend plein les yeux dès le début ! Bienvenue au Parc Oriental !

24

Le parc s’étale sur 29 hectares, et a été designé par l’architecte Alexandre Marcel. Le style du jardin japonais rappelle les parcs de promenades orientaux du 16ème siècle, soit de la période EDO.
L’eau est un élément essentiel dans la conception de ce parc, elle occupe 30% de l’espace d’ailleurs.

19

Il y a dès l’entrée de très jolis points de vue. On se croirait dans « Mémoires d’un geisha » d’ailleurs… On a qu’une envie : s’asseoir, mettre les pieds dans l’eau ou chercher une barque pour se balader sur la rivière.

21 22 23

On peut même voir de jolies carpes koi s’amuser dans l’eau.

18 20

Une pause pour s’émerveiller et on continue notre découverte.

17

L’escalier aux lions est un endroit que j’ai beaucoup aimé. Rien que pour cette vue fabuleuse et ces magnifiques sculptures de lions, quatre en tout.

12 11

On trouve aussi des éléments khmers dans ce jardin, rien à voir avec le Japon me direz-vous. C’est sûr, mais Alexandre Marcel les a intégrés après l’exposition universelle de 1900 où il a participé et ils apportent une nouvelle touche d’exotisme.

ParcOriental1

Le Château Colbert & le parc oriental

En 1680 le jardin faisait partie de la propriété du magnifique Château Colbert. Cette bâtisse a été détruite pendant les guerres de Vendée puis recontrsuite vers 1815 par les descendants de cette famille. Le château est ensuite racheté par un industriel qui demande à l’architecte Alexandre Marcel de restaurer le château ainsi que les extérieurs.

3

L’architecte épouse la fille de la famille et revient régulièrement dans cette propriété où il commence des travaux pour créer le parc oriental : création de a rivière, plantation des végétaux exotiques… Une équipe de 10 jardiniers gèrent l’entretien du site. L’architecte meurt en 1928, sa femme en 1945… Le parc fût alors abandonné et racheté plus tard en 1980 par la commune qui décide de restaurer la splendeur de ce parc.
(Plus de détails sur l’histoire de ce parc sur le site officiel.)

7

Après cette petite pause « Histoire du lieu », je vous propose d’ouvrir grand vos yeux. Imaginez qu’avec ce temps (bien trop chaud selon moi) vous profitez des légères bourrasques de vent, de l’ombre, des odeurs de la végétation…

5

… des couleurs de la nature…

9

… des beautés du parc…

10

Il n’y a qu’à contempler !

4

Et profiter des nombreux bancs pour s’installer, observer, profiter, respirer,…

6 8

Nous avons fait un balade autour de la rivière, profité des nombreux points de vue et sommes repartis. Mais la prochaine fois j’irai visiter la serre des bonsaïs et prendre le temps de boire un café au salon de thé du parc.

Un dernier regard… et on s’en va.

16

J’espère que vous avez aimé cette jolie balade, moi j’ai adoré y aller, et la partager avec vous.
Vivement qu’on y retourne !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. bull'elodie

    ça fait un moment que l’on a prévu d’y aller avec des coupains fan de botanique. Bon, on a pas encore réussi à se caler une date, mais ça va venir !

    Répondre
  2. Natieak

    Wahou!! C’est incroyable ce parc! On ne se croirait plus du tout en France mais bien en Asie! Quelle beauté, tu as bien fait de prendre l’abonnement. ^^

    Répondre