Durant mes vacances dans les Pyrénées (racontées ici) j’ai pu découvrir le Four Solaire d’Odeillo, à Font-Romeu.
C’est un bâtiment très impressionnant, que ce soit de loin comme de près, on est subjugué… et curieux ! Il faut dire qu’il est effectivement très impressionnant : 54 mètres de haut et 48 de large comprenant un champ de 63 miroirs orientables appelés aussi des héliostats.

FourSolaire

Ok, c’est top, mais…

Un four solaire, c’est quoi ? Comment ça fonctionne ?

Le principe est en fait plutôt simple : grâce à une série de miroirs orientables placés au sol (héliostats) on capte la lumière du soleil qu’on renvoie vers une autre série de miroirs disposés en parabole qui sont alors renvoyés vers le « foyer ». Il s’agit d’une cible qui mesure à peine 40 cm de diamètre où tous les rayons solaires sont concentrés.

foursolaire-fonctionnement

A quoi ça sert ?

En concentrant les rayons du soleil en un même point on peut atteindre en très peu de temps (on parle de dizaines de secondes !) des températures extrêmement élevées : jusqu’à 3500° ! Et ce rien qu’avec l’énergie solaire, soit une énergie qu’on peut obtenir facilement, et qui n’est pas polluante !

Vous allez me dire que c’est chouette et qu’on devrait utiliser cette technique pour notre quotidien, mais ce n’est pas aussi simple et c’est pour cela qu’il faut faire de la Recherche, pour comprendre le fonctionnement, et être capable de les appliquer ensuite.

C’est ce que fait le CNRS avec ce Four Solaire. Les équipes présentes ont deux axes de Recherche majeurs :
1 – L’étude de matériaux devant être utilisés en conditions extrêmes (création de matériaux pour des missions spatiales, réaction de matériaux dans des conditions particulières comme les rentrées atmosphériques… etc.).
2 – La conversion, le stockage et le transport de l’énergie (avec des essais d’application très concretes comme des centrales solaires de nouvelle génération -comme THEMIS construite juste à côté-, tests de procédés qui pourront avoir un réel impact sur le développement durable, etc).

D’ailleurs, TF1 avait fait un rapide documentaire sur le Four Solaire :

Pourquoi l’avoir placé dans les Pyrénées ?

Comme je vous le disais, le Four Solaire est situé dans la commune de Font-Romeu, dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes.
Cet endroit a été choisi parce qu’il s’agit d’un site fabuleux pour capter l’énergie solaire : l’ensoleillement de la zone par lumière directe est d’environ 2 400 heures / an, mais ce n’est pas tout, l’atmosphère est pure (altitude élevée et faible humidité moyenne).

Comment se déroule la visite ?

A vrai dire on ne découvre pas les locaux du Four Solaire, mais il y a un espace de vulgarisation scientifique dans les locaux. La « visite » se divise en trois parties :

Une exposition qui retrace l’histoire du Four Solaire de sa création, mais explique aussi son fonctionnement. Et c’est là que c’est fabuleux car pour expliquer certains points très techniques, on peut « tester » et comprendre via des maquettes notamment.

Un documentaire qui présente les activités du laboratoire et explique les applications concrêtes qui ont déjà été réalisées grâce aux Recherches menées au Four Solaire.
La projection est suivie d’une discussion avec le « guide » et permet encore de mieux cerner les enjeux de ce type d’endroit.

La troisième partie a été ma préférée !
Une fois qu’on a bien compris que le Four Solaire est un espace de Recherche et non une Centrale Solaire, le guide nous emmène à l’extérieur des locaux, sur une zone de démonstration de la puissance de l’énergie solaire.

Typiquement il nous a montré le fonctionnement du Four Solaire et et les effets de la lumière concentrée lorsqu’elle entre en contact avec de la matière.

En gros on a fait s’enflammer un bâton de bois, et fait fondre du métal et tout cela en quelques secondes !

6

C’est typiquement le genre de sortie que j’aime. Le guide était très pédagogue et nous a permis d’appréhender plutôt facilement les enjeux de ce type d’endroit et surtout les technologies utilisée, testées et appliquées. Cette visite était vraiment adaptée à tous niveaux de publics, la vulgarisation scientifique était bien faite !
C’était vraiment un très chouette après-midi !

Et vous, vous aimez ce type de sortie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !