La tête dans les étoiles… se poser et observer le ciel, commencer à y prendre des repères, reconnaître des constellations, observer l’ISS passer à l’œil nu. Et vouloir en voir encore plus. Rêver encore… les yeux bien ouverts… même dans le noir.

J’ai de fabuleux souvenirs d’observations faites avec mon père lors des nuits des étoiles en Août. On a toujours (ou presque) pris le temps de sortir des chaises, de nous poser dehors quand il faisait noir. Et scruter le ciel, en espérant voir des étoiles filantes traverser le ciel. On repérait quelques constellations, la voie lactée, mais on voulait surtout que ça brille, que ce soit magique. Et passer ce moment tous les deux.

En grandissant, j’ai un peu oublié cette curiosité astronomique (ahah, le petit jeu de mots^^). Mais avec M., un Maître de la curiosité (si si) cette envie d’en savoir plus a repris le dessus. On a alors acheté un télescope et commencé nos observations. C’est de cette passion dont je voulais vous parler aujourd’hui, et vous montrer qu’il suffit de lever les yeux, que ces observations sont à portée de tous. A condition de s’y pencher un peu.

Ce soir on est dans la lune… W/ @ithinuel #Bressuire #Astronomie #Astrophoto #moon #nexus6 #celestron

Une photo publiée par Adrienne Zmiko (@mamzeldree) le

Du coup, j’aimerais vous parler de notre matériel :

Nous avons donc investi dans un Célestron N 130/650 Astromaster EQ-MD. C’est bien joli… mais ça veut dire quoi ?

* 130 = 130 mm = l’ouverture

* 650 = 650 mm = longueur focale

Bon, je ne vais pas rentrer dans les détails (même s’ils sont cruciaux), des sites spécialisés expliquent cela bien mieux que moi : astrofiles.net.

* EQ = monture EQuatoriale

C’est un outil mécanique qui permet de suivre exactement ce qu’on est en train d’observer. Il faut d’abord faire quelques réglages, et hop, on ne perd pas de vue ce qu’on a dans la visée.
Certaines montures équatoriales ont un dispositif « GoTo », qui permet de gérer ce suivi via des moteurs. Très pratique, surtout pour l’astrophoto !

* MD : la motorisation

C’est un petit moteur qui nous permet de suivre les objets célestes, mais en réalité on ne l’utilise pas. Ce n’est pas un GoTo.

My brand new toy !! #celestron #astronomy #Bressuire #telescope #stars

Une photo publiée par Wilfried Chauveau (@ithinuel) le

Allez, si vous me suivez sur Instagram, vous avez probablement vu ces photos passer.

On a commencé par observer la Lune. Magnifique !

Watching the #moon #telescope #celestron #astronomy W/ @ithinuel #Bressuire #DeuxSevres #sky #nexus6p

Une photo publiée par Adrienne Zmiko (@mamzeldree) le

Mes premières #astrophotocraphy à base de #nexus6p et de #celestron #astromaster 130/650 EQ #Bressuire W/ @mamzeldree #moon

Une photo publiée par Wilfried Chauveau (@ithinuel) le

On avait même pu voir Saturne (c’était l’été dernier) :

#saturn #nexus6p #celestron 130/650

Une photo publiée par Wilfried Chauveau (@ithinuel) le

Alors oui, la qualité de la photo est dégueulasse à revoir, mais on était trop fiers de pouvoir voir cette planète et de parvenir à faire une photo même si nous n’avions pas encore l’équipement pour y plug nos phones dessus. On tenait nos portables en essayant de retenir notre respiration pour prendre une photo…
Nous sommes encore loin de l’astrophoto, mais on y travaille !

On a aussi un autre télescope, dont le tube est plus grand et large que moi ! Autant dire qu’on ne peut pas le sortir juste pour cinq minutes… il est énorme et très lourd. Il y a tout un système pour l’installer et ensuite le stabiliser. Et là pour le coup le moteur et le GoTo sont essentiels. On a récupéré ce télescope juste avant de déménager, on doit le pimper un peu (peinture), puis tester et faire fonctionner le moteur, nettoyer les miroirs (un peu piqués par le temps et la rouille),
Il y a un peu de boulot avant de pouvoir vraiment l’utiliser.

Et vous alors, il vous arrive aussi d’observer les étoiles ?

Sur ces belles paroles, je vous souhaite une belle nuit étoilée.

A lire aussi :

Suivre l’ISS à l’oeil nu
Reconnaître facilement 6 constellations

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Cindy came-true.blogspot.fr

    Tu me laisses rêveuse… Je crois que si je vivais à la campagne de nouveau, un télescope ferait partie de mes premiers investissements. J’adore ça! Quand j’étais petite et ado, chez mes parents à la campagne, durant les vacances d’été, j’attendais que tout le monde parte se coucher, et je m’allongeais dehors dans l’herbe. Je fixais le ciel, ma vue s’accoutumant petit à petit, et je voyais de plus en plus d’étoiles. Je trouvais cela merveilleux! En plus, chaque nuit sans faute, je voyais plusieurs étoiles filantes, c’était génial, je te raconte pas le nombre de voeux que j’ai fait haha!!
    Et bon sang vous avez vu Saturne!!! La photo est pourrie mais on s’en fout tellement!! On la distingue très bien, c’est génial!!!!

    Répondre